Les Chroniques:

Octobre 2011

Salut à vous, chers lecteurs et voisins laurentiens,

Heureuse de vous retrouver. Alors, où en étions-nous? Ah oui, les Téléphones Intelligents. Examinons d'abord le iPhone. Après tout, c'était le premier, Le pionnier. Félicitations à  Apple. Ils ont réussi ce tour de force et révolutionné le monde. Trois hourras pour Steve Jobs et son équipe. Hmmm ... vraiment? Poussons un peu plus loin l'analyse.

Comme mentionné, j'ai acquis un iPhone dès sa première version et au cours de 2½ ans en ai acheté plusieurs autres (parfois pour cause de perte ou de vol!). J'étais envoutée. Chaque soir je me couchais tôt avec mon iPhone et l'étudiais. D'abord j'ai examiné le fonctionnement des applications Contacts et Agenda, pour moi les aspects les plus importants du iPhone. Rien de négatif à signaler, du moins dans le iPhone même. A part réaliser que je devais le synchroniser à travers iTunes vers Microsoft Outlook afin de sauvegarder mes données. J'utilisais un appareil Apple et devais le coupler avec un ordi Microsoft. Ces « ennemis » (ces deux géants de l'informatique qui rivalisent pour dominer le monde) devaient coopérer dans mon ordinateur pour assurer la sauvegarde de mon information. Hmmm ... devais-je m'en inquiéter? Le temps s'est écoulé sans problème et je gardais tout mon enthousiasme. J'ai acheté sur iTunes toutes mes chansons préférées, les ai mises sur mon iPhone pour les écouter dans ma voiture en route vers mes clients. J'y ai mis mes photos favorites afin de pouvoir les partager à  volonté. J'ai étudié quasi un millier d'applications et en ai choisi une vingtaine qui répondaient à mes besoins. Je suis une mordue de l'organisation et le iPhone m'a permis de sauver des HEURES en jouant le rôle de point central d'accès à toutes mes données. Quel PLAISIR ! Sauf ... les constantes mises à jour : pour iTunes, aux deux semaines. Mais pire, les GROSSES mises à jour pour le Système d'Opération iPhone. Puis un jour, l'inévitable se produisit : lors d'une telle mise à jour, laquelle j'ai appris plus tard à travers un forum était « défectueuse », et TOUTES  les données de mon calendrier ont été effacées ! Plus RIEN !!! Adios et Ciao !!! Dans mon cas, grâce à ma longue expérience, j'avais une copie sur mon Disque Dur Externe. Sans cela, j'aurais pu dire adieu à Mon Ami l'Ordi. Mais là n'est pas le point, n'est-ce pas ? Je n'avais plus confiance. Je devais trouver un remplacement au iPhone et VITE.

J'avais l'option du BlackBerry (mis en marché en 1999 par la compagnie canadienne Research In Motion - RIM), mais j'avais besoin d'applications et cette compagnie en offrait peu. Je voulais également un système avec écran sensible au toucher et non avec clavier rétractable. Le premier étant tellement plus facile d'usage. Et finalement il était hors de question d'avoir à synchroniser mes données importantes via un programme de bureau. Après étude, un « nouveau joueur » sur le marché se distinguait : le Système Android (une conception de Android Inc. rachetée par Google en 2005). J'utilise Google pour tout : son Engin de Recherches, sa boîte courriel (Gmail), son Calendrier, son programme de photos Picasa, etc... Pour moi donc, Android était LA réponse. Il est vrai que quelques synchronisations sont encore nécessaires pour la musique (à moins d'utiliser un Nuage), mais pour mes données cruciales (Contacts et Calendrier), si j'ajoute (ou supprime ou modifie) des données sur mon cellulaire Android ou sur mon ordinateur, l'information se transfère d'office sur l'autre appareil. Elle se sauvegarde en même temps sur mon Disque Dur Externe ET chez Google. Impossible donc de perdre des données. On peut conclure que j'ai entamé une nouvelle « relation intime » il y a environ six mois ...

Une petite pensée pour terminer. Le même principe s'applique pour ceux qui utilisent un autre fournisseur courriel, tel Hotmail ... pas de synchronisation requise. Pas mal hein !

Prenez bien soin de vous,

Lyana de Gain
questions.monamilordi@gmail.com


Cette chronique est d'abord apparue dans le journal Ski-se-Dit
Les Chroniques - 2017 -
  jan ' 17 mars ' 17 dec ' 17  

Les Chroniques - 2016 -
  jan ' 16 dec ' 16  

Les Chroniques - 2015 -
  jan ' 15 juin ' 15 dec' 15  

Les Chroniques - 2014 -
  jan ' 14 sept ' 14 nov ' 14 dec ' 14  

Les Chroniques - 2013 -
  jan ' 13 fev ' 13  

Les Chroniques - 2012 -
  jan ' 12 fev ' 12 mars 12 avril ' 12 mai ' 12 juin ' 12  
  juillet ' 12 août ' 12 sept ' 12 oct ' 12 nov ' 12 dec ' 12  

Les Chroniques - 2011 -
  jan ' 11 fev ' 11 mars 11 avril ' 11 mai ' 11 juin ' 11  
  juillet ' 11 août ' 11 sept ' 11 oct ' 11 nov ' 11 dec ' 11  

Les Chroniques - 2010 -
  jan ' 10 fev ' 10 mars 10 avril ' 10 mai ' 10 juin ' 10  
  juillet ' 10 août ' 10 sept ' 10 oct ' 10 nov ' 10 dec ' 10  

Les Chroniques - 2009 -
  jan ' 09 fev ' 09 mars '09 avril ' 09 mai ' 09 juin ' 09  
  juillet ' 09 août ' 09 sept ' 09 oct ' 09 nov ' 09 dec ' 09  

Les Chroniques - 2008 -
  jan ' 08 fev ' 08 mars ' 08 avril ' 08 mai ' 08 juin ' 08  
  juillet ' 08 août ' 08 sept ' 08 oct ' 08 nov ' 08 dec ' 08  

Les Chroniques - 2007 -
  jan ' 07 fev ' 07 mars ' 07 avril ' 07 mai ' 07 juin ' 07  
  juillet ' 07 août ' 07 sept ' 07 oct ' 07 nov ' 07 dec ' 07  
Les Chroniques - 2006 -
  dec ' 06 nov ' 06  

Lyana de Gain
Mon Ami l'Ordi
(450) 530 - 8528
(450) 990 - 7873
monamilordi@gmail.com




Mes Partenaires
Noritech Technologies
L'ordinateur:
- vente,
- service,
- reparation
www.noritech.ca