Les Chroniques:

Mars 2012

Salut à vous, chers lecteurs et voisins laurentiens,

Avez-vous déjà vu ceci ?
Savez-vous ce que c'est ? Non, ce n'est pas une « tache d'encre » (Teste de Rorschach) utilisée pour une évaluation psychologique !! C'est en fait un Code QR. QR pour « Quick Response » ou Réponse Rapide car l'information qu'il contient peut être rapidement décodée une fois scannée par l'application de lecture installée sur votre Téléphone Intelligent ou Tablette. C'est la nouvelle génération du Code Barre « traditionnel ». Ce nouveau code est dit à deux dimensions parce qu'il contient son information tant bien verticalement qu'horizontalement. Et parce que cette information est bidirectionnelle, le code QR peut contenir jusqu'à plusieurs centaines de fois la quantité de données d'un simple Code Barre (jusqu'à 4296 caractères alphanumériques).
Pour savoir d'où viennent les Codes QR, penchons-nous sur son historique. C'est en 1948 que surgit l'idée d'un système pouvant lire automatiquement l'information au sujet de chaque produit passant à la caisse. En 1974, le premier usage des codes à barres devait servir à identifier les wagons ferroviaires. Cependant le système fut abandonné dû à un ralentissement économique et au fait que le système pouvait facilement être corrompu dans son exactitude par des saletés. Malgré l'échec de cette expérience, vers 1985 un pont à péage du New Jersey demanda un système similaire qui permettrait de scanner rapidement les voitures avec un abonnement mensuel. Puis, la Poste américaine demanda un système pour contrôler l'entrée et la sortie de leurs camions. Finalement, une compagnie de nourriture pour animaux voulut une manière simple et peu coûteuse d'identifier leurs caisses pour fins d'inventaire. Ceci éveilla l'intérêt de l'industrie de l'épicerie (la toute première lecture d'un Code Barre UPC se fit sur un paquet de gomme à mâcher de Wrigley). Aujourd'hui, les Codes à Barres sont adoptés avec enthousiasme par tous les magasins partout à travers le monde. Sauf pour les denrées fraîches, tous les articles dans les magasins d'épicerie ou à grande surface sont identifiés par un Code Barre UPC (Universal Product Code). Et, bien sûr, tous les grands distributeurs l'utilisent également. Finalement, en 1994, une filiale de Toyota, Denso Wave, (http://www.denso-wave.com/en/index.html) créa le Code QR pour traquer les véhicules pendant le processus de manufacture.
En juin 2011, on a estimé à 14 millions le nombre d'utilisateurs de mobiles ayant scanné un code QR. Au sein des entreprises nord-américaines et afin de mieux interagir directement avec leur clientèle ou clientèle potentielle, il y eut une augmentation de 9840% entre 2010 et 2011 !!! Voici quelques utilisations du Code QR: pistage commercial, billets de spectacle ou de transport, marketing de produits et étiquetage de marchandises à l'interne. Des codes QR avec adresses ou encore des adresses de Sites Web (appelés URL - Uniform Resource Locator) peuvent être publiés dans des magazines (ex. pour des recettes), sur des panneaux (ex. pour des ventes immobilières), sur des bus, dans la rue (ex. pour informer au sujet de monuments historiques), sur les cartes d'affaire, ou sur presque tout objet pouvant fournir plus d'information aux utilisateurs. Comme mentionné plus haut, il vous suffit d'avoir un Téléphone Intelligent (ou une Tablette) équipé d'une caméra et d'une application de lecture pour scanner l'image contenue dans le code QR. Un texte, une information de contact, l'ouverture d'une page web et même la connexion à un réseau sans fil s'en suivra. Allez-y, tentez l'expérience avec celui en début de chronique si vous avez l'équipement.
Un mot pour la fin. Ce système est LOIN d'être infaillible. Les risques incluent la liaison à des sites web dangereux, l'analyse automatique de données confidentielles (mots de passe, dossiers, contacts, transactions), la corruption de paramètres privés, le vol d'identité et la propagation de virus. Les mêmes problèmes rencontrés par l'utilisation d'un ordinateur ; inutile donc de vous laisser décourager de scanner un Code QR ! Pour ceux intéressés par la création de leur propre Code QR, un mot de mise en garde : on sait que des forums clandestins discutent de la falsification du Code QR. Ceci implique que des gens malicieux tentent de développer des scénarios pour exploiter les marqueurs QR. Android en particulier est visé, vu la nature ouverte de son code source et le grand nombre d'utilisateurs. Pour le moment, il s'agit de rester vigilant, car la menace qui pèse sur le Code QR, comme toutes les menaces en ligne, évoluera dans le temps. Vu la popularité grandissante des Codes QR, on tentera de régler ces points de litige avec toute la célérité qui s'impose !

Prenez bien soin de vous,

Lyana de Gain
questions.monamilordi@gmail.com


Cette chronique est d'abord apparue dans le journal Ski-se-Dit
Les Chroniques - 2017 -
  jan ' 17 mars ' 17 dec ' 17  

Les Chroniques - 2016 -
  jan ' 16 dec ' 16  

Les Chroniques - 2015 -
  jan ' 15 juin ' 15 dec' 15  

Les Chroniques - 2014 -
  jan ' 14 sept ' 14 nov ' 14 dec ' 14  

Les Chroniques - 2013 -
  jan ' 13 fev ' 13  

Les Chroniques - 2012 -
  jan ' 12 fev ' 12 mars 12 avril ' 12 mai ' 12 juin ' 12  
  juillet ' 12 août ' 12 sept ' 12 oct ' 12 nov ' 12 dec ' 12  

Les Chroniques - 2011 -
  jan ' 11 fev ' 11 mars 11 avril ' 11 mai ' 11 juin ' 11  
  juillet ' 11 août ' 11 sept ' 11 oct ' 11 nov ' 11 dec ' 11  

Les Chroniques - 2010 -
  jan ' 10 fev ' 10 mars 10 avril ' 10 mai ' 10 juin ' 10  
  juillet ' 10 août ' 10 sept ' 10 oct ' 10 nov ' 10 dec ' 10  

Les Chroniques - 2009 -
  jan ' 09 fev ' 09 mars '09 avril ' 09 mai ' 09 juin ' 09  
  juillet ' 09 août ' 09 sept ' 09 oct ' 09 nov ' 09 dec ' 09  

Les Chroniques - 2008 -
  jan ' 08 fev ' 08 mars ' 08 avril ' 08 mai ' 08 juin ' 08  
  juillet ' 08 août ' 08 sept ' 08 oct ' 08 nov ' 08 dec ' 08  

Les Chroniques - 2007 -
  jan ' 07 fev ' 07 mars ' 07 avril ' 07 mai ' 07 juin ' 07  
  juillet ' 07 août ' 07 sept ' 07 oct ' 07 nov ' 07 dec ' 07  
Les Chroniques - 2006 -
  dec ' 06 nov ' 06  

Lyana de Gain
Mon Ami l'Ordi
(450) 530 - 8528
(450) 990 - 7873
monamilordi@gmail.com




Mes Partenaires
Noritech Technologies
L'ordinateur:
- vente,
- service,
- reparation
www.noritech.ca