Les Chroniques:

Mai 2012

Salut à vous, chers lecteurs et voisins laurentiens,

Une des questions qui m'est le plus souvent posée lors de mes leçons d'ordinateur est : « Ça veut dire quoi ces lettres-là … Pourquoi faut-il remplir cette case ? »
Permettez-moi de vous expliquer …

Vous avez certainement remarqué lorsque vous vous inscrivez à une boîte de courriel (ex. Gmail) et/ou à un site Social (ex. Facebook), ou que vous devenez membre d’un site Web (ex. pour acheter des voyages) et/ou un Forum/Blog (ex. pour demeurer à l’affût d’informations) ou encore lorsque vous répondez à un Sondage électronique, que vous êtes obligé de remplir un CAPTCHA pour terminer le processus. Ce code, plus souvent qu'autrement, est très difficile à lire et il faut parfois s’y prendre à plusieurs reprises ! Ça sert à quoi exactement ?
Un CAPTCHA est un moyen de valider les formulaires d'inscription présents sur les sites Web. Son but est de différencier un humain d'un programme informatique.
Aujourd'hui, la quasi totalité des sites qui nécessitent une inscription ou la création d'un compte utilisent ce système de validation. Le CAPTCHA se présente sous la forme d'une série de lettres et de chiffres déformés, que seule une personne physique est capable de décrypter. En tapant un code dans l'espace prévu, l'internaute prouve qu'il n'est pas un programme informatique qui est, lui, incapable pour l'instant de lire le CAPTCHA (Réf. http://www.boxinformatique.com ). Imaginez pour un instant si un Hacker, un Pirate Informatique ou encore un Spammeur, créait un Programme visant à ouvrir 1,000,000 de comptes/courriel au même moment. Le système de cette entreprise s'en trouverait paralysé pour une période indéterminée et tous les utilisateurs seraient affectés d’une manière ou d’une autre.
L'acronyme « CAPTCHA » est basé sur le mot "capture", et vient de l'anglais "Completely Automated Public Turing test to tell Computers and Humans Apart" et il en existe plusieurs formes. Il peut s'agir d'un texte déformé, ou d'une voix qui indique quoi écrire dans la zone de texte, ou encore de la reconnaissance d'images (ex. il faut reconnaître un animal (un chiot) dans une série de photographies de différentes espèces). Cet outil de contrôle est donc censé apporter une certaine sérénité aux détenteurs de sites Internet vis-à-vis des « méchants », mais il pose souvent des problèmes aux utilisateurs. Tel que mentionné plus haut, certains CAPTCHA sont tellement déformés pour éviter une reconnaissance automatique que même les internautes ne peuvent les reconnaître. De plus, qu'en est-il pour les malentendants et les malvoyants ?
Évidemment, la où il y a contrainte il y a ceux qui veulent la détourner ! Il existe de plus en plus de méthodes pour contourner les CAPTCHA. Par l’utilisation de main-d’œuvre humaine pour les reconnaître (processus long et ardu je le concède) ou encore par l'amélioration de logiciels de reconnaissance de caractères, pour n'en nommer que deux. Après tout, il n’y a rien de parfait, m’a-t-on dit ! Mais, depuis l’année 2000 où le CAPTCHA à été breveté à l'université de Carnegie Mellon au États-Unis par Luis von Ahn, Manuel Blum, Nicholas Hopper et John Langford, ce système ne cesse de s’améliorer. Donc, la prochaine fois que vous voyez un CAPTCHA, dites-vous que votre expérience informatique a été améliorée grâce à lui.

Prenez bien soin de vous,

Lyana de Gain
questions.monamilordi@gmail.com


Cette chronique est d'abord apparue dans le journal Ski-se-Dit
Les Chroniques - 2017 -
  jan ' 17 mars ' 17 dec ' 17  

Les Chroniques - 2016 -
  jan ' 16 dec ' 16  

Les Chroniques - 2015 -
  jan ' 15 juin ' 15 dec' 15  

Les Chroniques - 2014 -
  jan ' 14 sept ' 14 nov ' 14 dec ' 14  

Les Chroniques - 2013 -
  jan ' 13 fev ' 13  

Les Chroniques - 2012 -
  jan ' 12 fev ' 12 mars 12 avril ' 12 mai ' 12 juin ' 12  
  juillet ' 12 août ' 12 sept ' 12 oct ' 12 nov ' 12 dec ' 12  

Les Chroniques - 2011 -
  jan ' 11 fev ' 11 mars 11 avril ' 11 mai ' 11 juin ' 11  
  juillet ' 11 août ' 11 sept ' 11 oct ' 11 nov ' 11 dec ' 11  

Les Chroniques - 2010 -
  jan ' 10 fev ' 10 mars 10 avril ' 10 mai ' 10 juin ' 10  
  juillet ' 10 août ' 10 sept ' 10 oct ' 10 nov ' 10 dec ' 10  

Les Chroniques - 2009 -
  jan ' 09 fev ' 09 mars '09 avril ' 09 mai ' 09 juin ' 09  
  juillet ' 09 août ' 09 sept ' 09 oct ' 09 nov ' 09 dec ' 09  

Les Chroniques - 2008 -
  jan ' 08 fev ' 08 mars ' 08 avril ' 08 mai ' 08 juin ' 08  
  juillet ' 08 août ' 08 sept ' 08 oct ' 08 nov ' 08 dec ' 08  

Les Chroniques - 2007 -
  jan ' 07 fev ' 07 mars ' 07 avril ' 07 mai ' 07 juin ' 07  
  juillet ' 07 août ' 07 sept ' 07 oct ' 07 nov ' 07 dec ' 07  
Les Chroniques - 2006 -
  dec ' 06 nov ' 06  

Lyana de Gain
Mon Ami l'Ordi
(450) 530 - 8528
(450) 990 - 7873
monamilordi@gmail.com


cliquez sur le logo Twitter Facebook Google +
Mes Partenaires
Noritech Technologies
L'ordinateur:
- vente,
- service,
- reparation
www.noritech.ca